top of page
Rechercher

Une lueur d’espoir : l’histoire du centre pour enfants Hope et de ses héros

Au cœur du village de Temangalo, dans le district de Wakiso, en Ouganda, se trouve un sanctuaire d'espoir et de transformation connu sous le nom de Hope Children's Centre (HOCCE). Anciennement Christ Our Hope Orphanage Centre (COHOC), cet organisme caritatif éducatif lancé par la communauté est un phare de lumière pour les enfants orphelins et vulnérables depuis sa création en 1994. Il ne s'agit pas seulement de l'histoire d'une institution mais aussi des vies qu'elle touche et de la héros derrière son succès, en particulier son directeur exécutif, Kayongo Christopher.




La Fondation de l'Espoir


Le parcours de HOCCE a commencé par nécessité. Dans les années 1990, l’épidémie du VIH/SIDA a ravagé l’Ouganda, laissant de nombreux enfants orphelins et vulnérables. Un groupe de membres compatissants de la communauté a réalisé le besoin urgent d’un endroit où ces enfants pourraient trouver du réconfort, une éducation et un avenir. Cela a conduit à la création du COHOC, qui a ensuite évolué pour devenir HOCCE pour mieux refléter sa mission et sa vision en expansion.

Aujourd'hui, HOCCE accompagne 438 enfants, âgés de 4 à 15 ans. Parmi eux, 41% sont des orphelins et des enfants vulnérables, tandis que les 59% restants sont issus de familles à faibles revenus de la localité. La mission du centre est de donner de l'espoir à travers Jésus-Christ, en offrant aux enfants un sauveur et un consolateur. HOCCE vise à développer ces enfants moralement, physiquement, socialement et spirituellement, en veillant à ce qu'ils deviennent des citoyens craignant Dieu ( Hope Children's Center ) ( Global Hand ) .


Le leader visionnaire : Kayongo Christopher


La vie de Kayongo Christopher est étroitement liée à l'histoire et à la croissance du HOCCE. Ayant grandi en Ouganda, Christopher a été témoin de l'impact dévastateur du VIH/SIDA sur les familles et les communautés. Déterminé à faire une différence, il a assumé le rôle de directeur général en 2004. Son leadership et son engagement indéfectible ont joué un rôle déterminant dans la transformation de HOCCE en un système de soutien florissant pour des centaines d'enfants.

La vision de Christopher va au-delà de la fourniture des produits de première nécessité. Il croit qu'il faut doter les enfants et leurs familles des compétences nécessaires à un mode de vie durable. Sous sa direction, HOCCE a introduit diverses activités génératrices de revenus telles que l'élevage local de poulets et de porcs, de petites entreprises comme des kiosques, la vente de charbon de bois et la vente de vêtements d'occasion. Ces initiatives responsabilisent les familles, leur permettant de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants à long terme ( Hope and Homes ) .


Histoires personnelles : Les enfants du HOCCE


L'histoire d'Anna : du désespoir à l'aspiration


Anna, une jeune fille de 10 ans aux yeux brillants, est arrivée à HOCCE après avoir perdu ses deux parents à cause du VIH/SIDA. Lorsqu’elle est arrivée au centre, Anna était renfermée et luttait contre le traumatisme de sa perte. L’environnement stimulant de HOCCE, associé aux efforts dévoués des enseignants et des soignants, lui a lentement redonné le sourire. Anna a trouvé du réconfort dans l'éducation et s'est découvert une passion pour l'apprentissage. Aujourd’hui, elle rêve de devenir enseignante, inspirée par la gentillesse et la patience de ceux qui l’ont aidée à guérir.


Le parcours de David : de la vulnérabilité au leadership


La famille de David faisait partie des personnes à faible revenu de la localité. Ses parents, incapables de payer ses frais de scolarité, l'envoient à HOCCE dans l'espoir d'un avenir meilleur. Au centre, David a non seulement excellé sur le plan académique, mais a également développé des compétences en leadership grâce à diverses activités parascolaires. Sa transformation remarquable lui a valu le rôle de leader étudiant, où il encadre désormais des enfants plus jeunes. David aspire à devenir travailleur social, déterminé à redonner à la communauté qui l'a soutenu.


Le chemin de Maria : du désespoir à l'entrepreneuriat


L'histoire de Maria est celle de la résilience et de l'autonomisation. Après avoir perdu ses parents, elle a été recueillie par sa grand-mère âgée, qui avait du mal à joindre les deux bouts. Le soutien de HOCCE s'est étendu à la famille de Maria à travers des activités génératrices de revenus. Ensemble, Maria et sa grand-mère ont lancé une petite entreprise de volaille. Les compétences qu'elle a acquises à HOCCE lui ont non seulement assuré un revenu stable, mais ont également enflammé son esprit d'entreprise. Elle rêve de développer leur entreprise et de créer des opportunités d'emploi pour les autres habitants de son village.



Le rôle de l’Église de la vie de témoignage


L'orientation spirituelle fournie par « Witness Life Church », un ministère en pleine croissance au sein de HOCCE, est au cœur de la transformation des enfants. Pasteurée par Nakintu Marium, l'église joue un rôle central dans la promotion d'une communauté craignant Dieu et moralement droite. Grâce à des services réguliers, des études bibliques et une instruction morale, les enfants apprennent les valeurs de compassion, d'intégrité et de service communautaire.


Tendre la main : un appel au soutien


HOCCE prospère grâce à la générosité de ses partenaires et sympathisants. Cependant, les efforts du centre sont souvent entravés par des ressources limitées. Ils recherchent activement des partenariats avec des individus, des églises et des organisations désireux de soutenir leur mission. HOCCE accueille les visiteurs et les collaborateurs qui peuvent contribuer à leur cause, assurant un avenir meilleur aux enfants ougandais.


Pour des informations plus détaillées ou pour vous impliquer, vous pouvez visiter leur site officiel ( http://hopechildrenscentre.org/ ) .


Conclusion


Le Hope Children's Centre, sous la direction exemplaire de Kayongo Christopher, témoigne de ce qu'une communauté dévouée peut accomplir. Ce n'est pas seulement une institution mais une bouée de sauvetage pour de nombreux enfants comme Anna, David et Maria. Leurs histoires de transformation sont une lueur d’espoir, nous rappelant l’impact profond de la compassion et de l’engagement. Alors que HOCCE continue de croître, il nous invite tous à faire partie de ce voyage d’espoir et de transformation.




0 commentaire

Comments


bottom of page